Adaptation du territoire aux changements climatiques, environnementaux et sociétaux (résilience)

Restitution de la thématique résilience

L’inaction sur les questions de climat et de biodiversité couplée à une société interconnectée et dépendante de ces réseaux d’approvisionnement et d’échanges pose des questions sur la capacité de résilience de nos territoires dès à présent et dans l’avenir.  Par ailleurs, les politiques publiques qui renforcent la résilience d’un territoire sont aussi très souvent des politiques efficaces en terme de diminution des émissions de gaz à effet de serre ou de lutte contre la perte de  biodiversité, elles sont donc d’autant plus intéressantes à mettre en œuvre. Pays de Lorient en Transition propose de :
  • Créer une ou des maisons de la Transition : lieux d'apprentissage mais aussi d'échanges, pour construire des réseaux d’échanges et d'entraide capable d'agir collectivement en cas collapse (rapide, lent, partiel, majeur). On y apprendra à réaliser des low tech en auto-construction ( exple  : solaire thermique en auto-construction, réparation de vélo, fabrication de vélos cargo, poële bouilleur,  produit de nettoyage naturels, savons...).. des savoir type : cuisine, jardinage, zero déchets, médecines douces... Ce seront des lieux ressources : prêts de vélos / VAE / Vélo Cargo / Autopartage / Outillage / Conserverie citoyenne / se tiendront des permanences d’ALOEN. Ce seront des lieux conviviaux et festifs co-géré (collectivités + associations de la Transition). Lieux d’accès direct à la culture, l’information et lieu de création et expression artistiques (peinture, danse, théâtre, musique) Lieux d’apprentissage du vivre, grandir et penser ensemble, afin d’être prêt à accueillir des nouveaux arrivants sur notre territoire (migrants).
  •  
  • Développer, travailler à des quartiers ou communes plus résilients : en faisant des états des lieux et remise en états des ressources patrimoniales liées à la résilience (four à pain, fontaine, moulin, lavoir…). En mettant en œuvre des politiques d’aide à la rénovation des logements adaptés aux tempêtes et canicules et en renforçant leur autonomie (énergétique, eau…). En soutenant des territoires laboratoires :  Ile de Groix par exple ou tout autre communes candidates afin d’auditer leur résilience pour ensuite agir à la renforcer.