Santé, prévention et accès aux soins

​​​​​​​Synthèse santé    


Lorient agglomération doit favoriser le développement de petites structures sur l’ensemble de son territoire. Ces structures concernent le domaine médical et l’accompagnement des personnes âgées.
 
Cette caractéristique de la taille des structures relatives à la santé des habitants constitue un levier pour atteindre plusieurs objectifs, dans le respect des personnes et de leur humanité. D’une part, la proximité entre les membres d’une petite structure permet de tisser entre eux des liens de qualité. D’autre part, des projets co-élaborés par les acteurs et les membres de la structure sont plus facilement réalisables à petite échelle. Enfin, il s’agit sur le territoire de créer un maillage de petites structures répondant aux besoins des habitants, à proximité de leur lieu de vie dans le but également de réduire les transports.
 
Deux projets d’action s’inscrivant dans cette thématique des petites structures ont été ciblés comme prioritaires par les membres du collectif.
Favoriser le développement de centres de santé.
Sur des territoires défavorisés (quartiers sensibles des villes et communes rurales excentrées) Lorient agglomération doit soutenir le développement de centres de santé afin de lutter contre les inégalités sociales et territoriales d’accès à la santé. Ces centres se caractérisent par le salariat d’équipes pluridisciplinaires regroupant des médecins, médiateurs sociaux et animateurs. Ils sont associatifs, mutualistes ou municipaux. Le centre pratique le tiers payant pour être conventionné par l’Assurance maladie.
Pour expérimenter autre chose que le tout médicament ou le tout psychatrique, les médecins salariés sont davantage maîtres du temps de consultation et développent l’écoute des besoins du patient. Ils s’appuient fortement sur des projets d’action définis en partenariat avec les habitants. L’implication des habitants dans la vie du centre de santé est, en effet, un principe de fonctionnement. Les locaux laissent la possibilité d’espaces d’activité comme des ateliers cuisine, musique, musicothérapie, forum théâtre, vidéo… Les agents d’accueil, secrétaire et habitants pilotent ou participent à la mise en œuvre de ces projets. Les médiateurs sociaux qui font partie des équipes pluridisciplinaires peuvent aider à la réalisation des formalités administratives. Marseille a un centre de santé, Hennebont travaille sur ce projet et un village dans l’Ardèche également.
Soutenir la création de lieux de vie inter-générationnels, socialement mixtes, adaptés au vieillissement.
Que ce soit dans des petits collectifs rénovés, au sein d’éco-quartiers, ou dans un quartier village, il s’agit de permettre aux personnes âgées d’habiter un logement adapté au vieillissement, à proximité immédiate de lieux d’animation et de vie (jardin partagé, salle de jeux, espace cuisine, bricolage, lieu de réunion…).